Un briefing sur le brief en rédaction web, cela vous dit ?

Publié par Magali le

Toutes les rédactrices et tous les rédacteurs débutants en ont peur et tous les clients qui commandent leur premier brief s’en inquiètent. Il était donc grand temps que je couche sur la toile un article à ce propos. Quoique, si vous avez consulté le billet sur le cahier des charges, vous possédez toutes les clés pour réaliser le briefing de votre rédaction de contenu. Je tenais toutefois à revenir sur ce sujet et vous soumettre une autre manière de l’aborder.

 

briefing

Brief, cela ne serait pas un mot anglais, encore !

 

En effet, vous avez raison, le briefing provient d’un terme militaire anglais et signifie « donner des instructions, des consignes » afin de mettre en place la stratégie qui vous fera remporter la bataille.

Lorsque vous faites appel à un rédacteur web, c’est bien pour gagner un combat : générer plus de leads, asseoir votre position sur la SERP ou amener votre internaute à accomplir une action. Le rédacteur web devient ainsi l’un de vos lieutenants, et si vous n’êtes pas suffisamment pointu, il peut effectivement ne pas rendre le service que vous attendiez. Vous risquez alors de passer à côté de la bataille.

Vous devrez dès lors utiliser concision et précision et apporter toutes les ressources nécessaires à la réalisation de son travail. Imaginez que vous commandiez à votre maçon : « je veux une piscine » et que vous arrêtiez là votre demande, pensez-vous vraiment que vous allez obtenir le bassin dont vous rêvez ? Imaginez seulement le nombre d’aller-retour et d’argent gaspillé pour que la construction de votre piscine corresponde parfaitement à votre perception et non à celle de votre maçon. En rédaction de contenu, il en va de même.

 

Pourquoi devez-vous établir ce plan de bataille ?

 

Comme tout prestataire, et même si vous faites appel à un rédacteur qualifié sur votre thématique, ce dernier fournira un meilleur travail si vous l’orientez.

N’oubliez jamais que je compose pour vous et non à votre place.

Comme le souligne Camille Gillet dans son article sur le brief, même un rédacteur spécialiste de votre thème ne saurait maîtriser votre entreprise sur le bout des doigts, vos clients et vos attentes précises sur les liens à intégrer. Vous devez donc amener un maximum de précisions à ce dernier.

 

un brief de qualité pour des relations de qualitéCela s’avère davantage nécessaire lorsque vous commandez un gros volume de textes, car votre rédacteur devra connaître le mot clé principal pour chaque article.

 

 

 

Contre toute attente, ce temps passé à détailler vos instructions est gage de rapidité d’exécution et vous réaliserez des économies. Les allers-retours sont parfois indispensables, certes, mais lorsqu’il s’agit de retravailler la structure du texte ou de son contenu, tout le monde perd du temps, votre rédacteur, comme vous-même et cela engendrera des tensions inutiles.

 

Quelles informations essentielles pour un brief client qualifié ?

 

brief pour la rédaction de contenu web en 8 points

  1. Un titre pour votre projet : si vous l’oubliez, pas de panique, j’en instaure toujours un.
  2. Qui est votre entreprise, que vend-elle ? Un lien vers votre site, vos produits et services me permettent de respecter votre ligne éditoriale et de m’adapter à votre ton, votre univers.
  3. À qui votre contenu est-il destiné ? BtoB, BtoC. Si vous avez créé votre persona, il sera un complément utile pour la rédaction de votre contenu.
  4. Le but de votre article : doit-il informer ou assister vos clients ? Désirez-vous avec cet article, générer des leads ou attirer de nouveaux acheteurs ?
  5. Préciser le ton reste un impératif, ainsi que l’emploi des sujets. Si vous escomptez un contenu ludique et que j’applique une tonalité sérieuse avec des termes professionnels, cela ne vous conviendra pas. Et nous serons déçus de notre collaboration.
  6. Fournir des éléments pour permettre de gagner du temps sur la recherche d’informations est impératif. Un lien vers un site web ou une documentation en ligne, article dont vous aimeriez que je m’inspire (non, je ne plagie pas), photo ou infographie m’apporteront de mieux visualiser la structure attendue.
  7. La thématique et les mots clés associés : veillez à détailler pour chaque article son thème, le sous-thème et les mots clés à insérer ainsi que leur redondance (1 fois, 2 fois…).
  8. Le format : article, fiche produit, dossier, brève, etc..
  9. Le nombre de mots, le nombre de contenus et la date de remise des livrables font aussi partie des informations à mentionner. Nous pouvons également en discuter en fonction de mes autres commandes et de vos impératifs.

Enfin, vous pouvez préciser votre budget maximal pour cette commande.

Pourquoi un briefing exhaustif ?

  • Le briefing doit demeurer complet pour me permettre de rédiger pour vous le contenu que vous attendez. Tous ces détails font gagner du temps dans la mise en œuvre. Par ailleurs, la recherche d’informations, de vos mots clés ou d’images pour illustrer votre contenu ou encore l’intégration sur votre site reste des compétences complémentaires et annexes à la rédaction pour le web.

 

  • Vous connaissez votre entreprise et vos cibles sur le bout des doigts, vous êtes donc le plus à même de fournir les documents nécessaires à la réponse que recherchent vos clients sur un sujet précis. Sachez que même un rédacteur spécialisé peut se tromper d’angle d’approche si votre demande se révèle trop évasive.

 

  • Si vous débutez sur votre blog, ou dans votre e-commerce, vous ne possédez peut-être pas toutes les connaissances ni le réflexe pour vous permettre de réaliser ce travail. Notre devoir de rédacteur : vous aider à nous donner toutes les clés pour rédiger un contenu qualifié pour votre auditoire comme pour les moteurs de recherche. N’hésitez donc jamais à me poser des questions si vous vous sentez perdu devant la rédaction de vos premières description de brief.

En conclusion

Si vous avez consulté mon billet sur le cahier des charges, vous vous direz qu’il y a peu de différences entre les deux. Pourtant, le premier sert à déterminer le tarif de la prestation ainsi que les grandes lignes de votre projet en création de contenu alors que le second détaillera chaque contenu à rédiger. Pour vous entraîner, voici un brief réalisé avec Google Forms juste ici.

 

Sources :

Camille Gillet : « Comment faire un bon brief de rédaction web ? »

Écrire pour le web : « Un bon brief contenu, et tout le monde est content »

Redactio : « Comment bien briefer votre rédacteur web ? »

 

Infographie : Magali Laguillaumie – I scribe web

Crédits images : Felipe Furtado rawpixel

Catégories : Rédaction web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!