Le petit monde de la rédactrice web

Bienvenue dans le petit monde de la rédactrice web ! Enfin petit, n’exagérons rien, c’est un monde en constante évolution qui se présente à vous. Devenir rédactrice web est aujourd’hui une idée qui traverse l’esprit de nombreuses personnes en reconversion professionnelle ou qui désirent simplement travailler depuis leur domicile.

Merci à Véronique Alber Latour de Rédaction Zen pour cet article sur les différents aspects de notre profession de rédacteur Web.
Je vous laisse déguster son article !

Pourquoi le métier de rédactrice web est en pleine évolution ?

Internet a révolutionné le monde de l’écriture pour le web. Reconnue enfin comme un métier à part entière, la profession de rédactrice web offre de nombreuses opportunités à qui aime :

  • écrire des textes documentés et riches ;
  • se former pour découvrir le monde du digital ;
  • travailler depuis son domicile ;
  • avoir un statut d’indépendant.

Nous allons voir que la rédactrice web est en réalité une véritable cheffe d’entreprise qui doit faire face à de nombreux impératifs professionnels.

De longues heures devant le clavier, c'est aussi ça notre métier de rédactrice Web.

Elle doit ainsi, durant ses longues heures, assise devant son écran :

  • rédiger des contenus intéressants pour le lecteur ;
  • écrire selon des techniques de rédaction optimisées pour Google,
  • gérer l’administratif pas toujours très attirant ;
  • posséder une organisation parfaite dans son quotidien de rédactrice web ;
  • assurer sa communication sur les réseaux sociaux et son site web ;
  • avoir un portfolio bien rempli ;
  • trouver des clients pour vivre de son métier.

C’est aujourd’hui pour toutes ces raisons que le métier de rédactrice web est en pleine évolution. Il ne suffit pas d’aimer écrire pour devenir rédactrice web !

Les besoins des entreprises en rédaction de contenu

La rédactrice web travaille pour des entreprises diverses où elle apporte toutes ses compétences professionnelles au service de celles-ci. Entre s’intéresser aux activités de l’entreprise, les comprendre et répondre aux besoins des clients par une rédaction web de qualité, le petit monde de la rédactrice web vient de s’élargir soudainement.

 

Le magazine Rédaction Zen, premier magazine en ligne consacré au métier de la rédactrice web (et aussi du rédacteur web, bien qu’ils soient moins nombreux que la gent féminine), rencontre un franc succès auprès de ce public professionnel. Les articles techniques permettent aux rédactrices web débutantes d’acquérir des compétences complémentaires et de répondre ainsi plus favorablement aux besoins des entreprises qui forment la majorité de leurs clients.

redaction-zen-le-premier-magzine-spécialement-redige-pour-les-redacteurs

Orientée vers l’écriture de textes pour l’entreprise, d’articles sur des techniques de rédaction pures, le marketing, le référencement SEO, mais également des publications consacrées au bien-être au quotidien, l’ambiance du magazine, créée autour de la profession de rédactrice web attire de plus en plus de lecteurs à chaque sortie du nouveau numéro.

Les entreprises l’ont aujourd’hui compris. Les contenus de leurs sites web et de leurs blogs doivent impérativement être orientés vers l’utilisateur (l’UX) et vers les impératifs de référencement SEO exigés par les moteurs de recherche, Google se plaçant ici en pole position.

Il devient donc une évidence pour les entreprises actuelles, d’avoir au sein de leurs sites internet, un contenu qui transmet leurs :

  • valeurs et compétences ;
  • image de marque ;
  • envie de développement.

La présentation de ces trois points, auxquels vient s’ajouter celle de leurs produits, forme ainsi un ensemble harmonieux qui participe grandement à l’évolution et à l’accroissement de leur chiffre d’affaires.

Point sur l’IA et rédaction web

Prenons le temps de nous arrêter quelques instants sur l’IA ou intelligence artificielle qui occupe depuis quelques années déjà, une place au cœur du métier de la rédactrice web. Certains voient en cette IA le glas qui sonne la fin du métier de rédacteur web.

Bien que de nombreux progrès sont aujourd’hui faits dans la rédaction aidée de l’intelligence artificielle, on peut dire, sans se tromper, que la rédactrice web ne va pas disparaître demain. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’IA rencontre des difficultés à percevoir très finement les subtilités de notre pensée et de notre langue.

L'IA peut-elle remplacer la subtilité de l'esprit humain ?

Autrement dit, l’intelligence artificielle s’appuie sur un apprentissage régulier d’expressions, de tournures de phrases et de sémantique sans être capable, à ce jour, de remplacer réellement une rédactrice web qui a sa plume bien plus affutée qu’un programme informatique, tout élaboré qu’il soit.

Si une entreprise peut être tentée de se faire accompagner par l’intelligence artificielle dans la rédaction des contenus à destination de son site internet, elle sera vite exposée aux limites de cette rédaction. Manque de profondeur des textes et rédaction simpliste ne conviennent pas à la qualité des contenus qu’elle est en droit d’attendre. N’oublions pas que le contenu est mis à disposition de ses lecteurs et que le but est de les convertir en clients fidèles.

Comment se former à la rédaction web ?

De nombreuses formations ont vu le jour depuis une petite dizaine d’années. Principalement dispensées en ligne, elles permettent de se former de façon très professionnelle aux métiers de rédacteur web.

Preuve que le métier est promis à un bel avenir, certaines universités françaises proposent dorénavant des cursus de rédaction à certains de leurs étudiants, principalement ceux qui se dirigent vers des métiers de linguistes, transcripteurs et traducteurs. Internet a donc pris réellement sa place dans notre monde actuel.

S’il est possible de se former seul à la rédaction web, nous ne saurions que vous recommander de suivre celle qui vous correspond le mieux .

Doit-on également se former en référencement SEO ?

Le référencement SEO permet à un site internet de se faire une place dans la jungle des milliards de pages à disposition de tout un chacun. Plus le texte est travaillé, optimisé à l’aide de mots-clés, de champs lexical et sémantique, de balises et d’ancres HTML, meilleur sera le classement de la page dans les résultats des moteurs de recherche.

 

Une rédactrice web ne peut plus aujourd’hui se contenter de rédiger sans connaître les fondements du référencement naturel. Elle ouvre ainsi deux axes dans sa rédaction : l’intérêt que le texte suscite auprès du lecteur et la capacité du contenu à être remarqué par Google lorsqu’un internaute exprime une requête dans sa barre de recherche.

Il est important d’être à même de proposer à un client une optimisation parfaite de son texte pour l’aider à atteindre la meilleure position dans la SERP de Google. Cela ne peut aujourd’hui passer que par deux options de rédaction.

  1. Écrire de façon naturelle : c’est-à-dire une rédaction non suroptimisée avec le même mot-clé dans chaque phrase ou presque !
  2. Permettre à Google de comprendre la thématique fine du texte en s’aidant de mots-clés, de mots mis en gras, d’une structure de texte balisée et autres ancres qui auront été mûrement réfléchies avant leur intégration dans le contenu.

On l’aura donc compris, s’intéresser uniquement à Google n’est plus aujourd’hui dans l’air du temps. L’internaute prend depuis quelques années déjà, la place qui lui revient : être informé, être au centre de la rédaction et y trouver de façon rapide, les réponses aux questions qu’il se pose. 

Article rédigé par Véronique, de Rédaction Zen :

Le Magazine : Rédaction Zen

Retrouver Véronique Alber Latour 10 ans de rédaction Web à son actif sur : Weebicom

Laisser un commentaire