De l’importance du cahier des charges

Publié par Magali le

Cahier des charges david-travis-547046-unsplash

Que ce soit en rédaction web, pour la création d’un site ou la construction de votre piscine dernier cri, le cahier des charges s’avère nécessaire, tant pour vous que pour votre fournisseur.

Ce serait tout de même dommage, sous le prétexte qu’il est un peu sourd (c’est mon cas) de vous retrouver avec une fontaine pour oiseau quand vous attendiez la Rolls Royce des piscines, non ?

À quoi sert le cahier des charges fonctionnel ?

Le cahier des charges fonctionnel est l’outil indispensable pour les deux parties.

Il permet à votre interlocuteur de comprendre les enjeux de votre commande et de vous orienter dans vos choix. Il vous permet de vous poser les bonnes questions sur l’orientation que vous désirez donner à votre site et aux informations qu’il véhiculera. On ne choisit pas de créer un blog lorsque l’on ne peut l’alimenter régulièrement en articles.

Le cahier des charges définit donc les contours d’un projet et permet à chacun de se poser les bonnes questions afin d’obtenir les bonnes réponses.

Votre fournisseur doit-il remplir ce cahier des charges pour vous ?

Résolument : non. Il est important que vous soyez partie prenante dans la rédaction de ce dernier. Étudier vos concurrents, votre cible, vous permettra de connaître exactement les axes que vous désirez développer. Il vous permettra aussi de dégager les fonctionnalités que vous attendez pour votre site. Il en va de même pour la rédaction d’un article ou d’une fiche produit : l’étude de la concurrence et de vos prospects vous permettra d’affiner le ton à employer, la préférence de leur format (articles, dossiers, brèves…).

remplir son cahier des charges création de site web fabian-irsara-92113-unsplash

L’agence ou le rédacteur que vous aurez choisi sauront vous écouter et vous orienter dans la rédaction du cahier des charges si des points restaient nébuleux à la réalisation de votre projet. Je pense, en effet, aux côtés techniques, qui s’avèrent parfois compliquer pour un néophyte. La charte graphique, la charte éditoriale ou encore le Ux design exigent une recherche soutenue. Par exemple, je me suis appuyée pour ma charte graphique sur les couleurs de mon logo et de ma scribe et lorsque je travaille mes images, mes infographies, je reprends cette dernière. CANVA, que j’utilise pour réaliser tous ces contenus, vous propose d’ailleurs 15 modèles très inspirants de chartes graphiques. Vous l’aurez compris, tous ces outils de la création d’un site web ne se croisent pas tous les jours dans notre cuisine. Quoique…

Que doit contenir votre cahier des charges ?

Une piscine Photo by David Hieb on Unsplash

J’ai réussi à la placer ma piscine !

En terme de construction de bassin natatoire, j’avoue : je ne sais pas !

Vous ne donnerez pas les mêmes informations pour la création d’un site  web ou pour la rédaction d’un article de 1000 mots. Toutefois, certaines informations restent courantes.

Les informations communes :

  • Le nom et les coordonnées de votre entreprise sont nécessaires.
  • Présenter votre entreprise et votre projet.
  • Détailler les objectifs du site (qu’il soit à créer ou refondre) ou du texte à rédiger. Une landing page ne se rédige pas comme un article.
  • Définissez votre (vos) persona (s) : son âge, son sexe, sa catégorie-socio-professionnel…
  • Mettez-vous à la place de vos clients, imaginez ce qui leur est nécessaire et non ce qui vous paraît nécessaire.
  • Si vous possédez une charte graphique, une charte éditoriale, versez-les au dossier.

Quand le cahier des charges du site web est plutôt rigide

En effet, la réalisation de votre site demande précision, c’est presque de la dentelle. Il vous faudra préciser le système de navigation, la structure, les contenus et l’arborescence. Indiquer si un hébergement existe déjà, si vous vous chargerez de la mise en place de vos contenus futurs. Le site doit-il être adapté au mobile : en fait, il est actuellement plus que conseillé que votre site soit « mobile-first ».

Si je devais vous donner la to-do-list de votre cahier des charges pour la réalisation d’un site ou la refonte, cela donnerait ceci :

Le contenu d'un cahier des charges Photo by Taras Shypka on Unsplash

  • Présentation du projet
  • Présentation de vos produits, services
  • Le but de votre site
  • Les cibles visées et la concurrence sur votre niche
  • Vos besoins et objectifs
  • Les besoins de votre clientèle ou de vos visiteurs sur la toile
  • La navigation sur le site (dans la piscine, ce n’est pas possible)
  • L’arborescence et les contenus
  • Toutes les informations techniques nécessaires à l’élaboration de votre projet
  • La méthode envisagée pour promouvoir votre site (réseaux sociaux, liens amis…)
  • Le planning.

Un projet de création ou de refonte de site demande donc du temps. Il ne faut pas hésiter à fureter sur le net pour trouver le cahier des charges de création de site qui vous conviendra et reprendra l’ensemble ou plus encore des points présentés ici.

Celui de la rédaction web est réputé plus souple

Même si ce dernier doit comporter des « contraintes » rédactionnelles et techniques, que l’on doit aussi être précis et s’adapter aux exigences des moteurs de recherche, votre rédacteur écrit avant tout pour vos lecteurs : jusqu’à présent, je n’ai pas vu Google acheter un produit sur Amazon.

Que devez-vous préciser à votre rédacteur dans le précieux cahier des charges ?

En plus de tout ce que nous avons déjà énuméré plus haut.

  • La thématique de votre site pour commencer. Précisez si vos contenus doivent s’y tenir rigoureusement ou si des textes concernant des produits proches de votre domaine peuvent s’y glisser.  Vous pouvez également choisir l’accroche narrative pour présenter votre niche ;
  • Le public visé : s’agit-il d’une clientèle jeune, active…
  • Le ton à employé : il découle bien évidemment du public visé. Le langage employé peut-être neutre, ou familier. Il peut s’adresser à un public de professionnels pour qui un langage technique ne sera pas un obstacle. Il peut aussi s’adresser au plus grand nombre et donc utiliser moins de termes techniques et un langage plus familier ;
  • Le type de texte dépendra de votre but (et de vos cibles) ;
  • Les images. Comme pour les sites web, il vous faudra indiquer à votre rédacteur s’il doit accompagner son texte d’images. Picorées sur le réseau,  ces dernières peuvent être gratuites ou payantes, il faudra donc l’envisager dans votre budget ;
  • Dans le cadre d’un blog, ce qui paye à long terme, ce sont les contenus, il vous faudra établir un planning de publication et le transmettre à votre rédacteur ;
  • Les fameux mots clés. Si la cohérence du champ lexical est maintenant supérieure au matraquage de mots clés, vous  pouvez toutefois en toucher deux mots à votre rédacteur dans le cahier des charges ;
  • Votre cahier des charges peut déterminer un budget pour chaque texte ou un budget global.

Prêt à rédiger votre propre cahier des charges ?

un travail d'orfèvre Photo by rawpixel on UnsplashStructurer un texte, à la fois pour vos lecteurs et les moteurs de recherche est un travail d’orfèvre qui prend du temps.

Pour vous aider à réaliser votre cahier des charges en rédaction web, visitez ma page Tarifs. Vous pouvez vous en inspirer, le modifier, le compléter, il est libre de droit.

Crédits photos : David Travis Fabian Irsara David Hieb Taras Shypka rawpixel

Résumé
De l'importance du cahier des charges
Titre de l'article
De l'importance du cahier des charges
Description
À quoi sert le cahier des charges en rédaction de contenu ? Que va t-il vous apporter ? Découvrons son importance et comment le construire dans ce billet.
Auteur
Éditeur
Magali Laguillaumie - I scribe web
Logo
Catégories : Rédaction web

4 commentaires

Vincent Duvernet · 5 juin 2018 à 22 h 57 min

Le cahier des charges est un élément essentiel qu’il convient de ne pas délaisser. En effet, en cas de désaccord, c’est ce dernier qui permet de trancher les responsabilités mutuelles.
C’est un problème assez récurrent dans l’IT car l’ajout d’une fonctionnalité parfois anodine peut vite entrainer un surcoût exorbitant car il nécessite parfois de repenser une grande partie du code. Et donc, tout le problème réside dans la compréhension du cahier des charges pour déterminer qui va absorber cette augmentation tarifaire.

    Magali · 6 juin 2018 à 8 h 55 min

    Bonjour Vincent,

    Merci de ton retour sur le cahier des charges qui reste le meilleur outil pour délimiter les contours d’une commande et éviter les surcoûts. Il permet également de préciser les attentes et donne à chaque partie le moyen de gagner du temps sur l’exécution d’un projet.

Diesler · 9 juin 2018 à 20 h 13 min

Tout ça est clair et bien pratique.
Merci!

    Magali · 9 juin 2018 à 20 h 21 min

    Merci Laurent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!